Blog RH :

2 idées reçues complètement fausses sur l'audit

Comme dans chaque corps de métier, les gens ont aussi des idées reçues sur l'audit. Certaines sont vraies, pendant que d'autres sont fausses. Le but de cet article est de mettre l'accent sur 2 idées reçues complètement fausses sur l'audit, et de les corriger afin que ce métier ne soit plus source de peur pour les personnes intéressées.

  1. Il n'est pas nécessaire d'avoir fait une école de commerce: Avant, peut-être, mais aujourd'hui les choses changent, et les profils aussi par la même occasion. Dans les Big Four, la diversification des profils est de plus en plus réelle, et ce car les missions sont tellement larges que les équipes qui travaillent dessus se doivent d'être différentes. Des ingénieurs sont aussi sollicités lorsqu'il s'agit de questions environnementales industrielles ou encore informatiques. Auquel cas, leur formation est complétée pour qu'ils soient autonomes sur les missions qui leur sont attribuées.
  2. Les soft skills comptent: Il y a quelques décennies, seules les compétences techniques comptaient, les soft skills étaient mises au placard. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. En effet, que ce soit en audit ou dans n'importe quel autre métier,  l'accent est aussi mis sur ces compétences qui se développent de plus en plus, et qui peuvent faire la différence entre deux profils. En effet, selon Jean Bouquot, associé à EY : " A compétences égales, c'est ce qui fait la différence et, surtout, permettra dévoluer plus vite.