Entretiens :

Réussir son entretien différé

De nos jours, les entretiens différés font fureur, il faut donc se préparer à cette étape importante. Comment? C'est à cette question que cet article répond.

Lors de l'entretien différé, il peut être question de mises en situation pour certaines fonctions. Ce sont généralement des questions basiques ayant trait à la rémunération, aux disponiblités, aux compétences ou au niveau de langue. Les entreprises peuvent proffiter de ces situations pour proposer des mises en situation. 

La deuxième étape est de se préparer comme s'il était question d'un entretien classique.Préparer ses motivations, ses compétences, et savoir défendre le choix de l'entreprise. Il faut donc se préparer non seulement sur ce que nous allons dire, mais aussi sur où nous allons le dire: AMbiance professionnelle, fond blanc en arrière plan, éviter le téléphone et les personnes qui pourraient passer à proximité. 

Ensuite, il faut soigner son non-verbal. Pour ce faire, travaillez à l'avance sur vos mains et vos rictus afin que ceux-ci n'arrivent pas souvent lors de l'entretien différé. Conseil: Regardez droit devant vous, votre caméra est votre recruteur et votre outil de recrutement. 

Enfin, n'oubliez pas le "smile". En effet, à force de "répéter", certains candidats oublient qu'il est nécessaire de sourire. Le sourire permet de créer de l'empathie, il permet de montrer que vous êtes chaleureux, ouvert à l'écoute, et donc que vous pouvez et savez travailler en équipe. Donner envie au recruteur de vous rencontrer personnellement, voilà l'enjeu de l'entretien différé.