Espace Candidat
Blog RH

Repérer un salarié sur le départ: Les signes avant-coureurs

Repérer un salarié sur le départ: Les signes avant-coureurs

Un salarié vient de vous remettre sa lettre de démission et vous n’avez rien vu venir ? Qui dit départ d’un collaborateur dit perte de ses compétences et éventuellement déstabilisation des équipes ou de l’entreprise. Pour anticiper et éviter de se trouver dans cette situation inconfortable, apprenez à repérer les signes avant-coureurs du départ d’un salarié, et quelles actions mettre en place pour gérer la situation ?. 

- Des absences répétées : Des demi-heures en moins ou des demi-journées posées donnent à tout le monde la possibilité de passer des entretiens pour passer à la concurrence. S'il ne vous revient pas d'enquêter sur ces absences qui ne vous concernent pas, elles peuvent cependant vous mettre la puce à l'oreille. 

- Une baisse de productivité : Du travail rendu en retard. Des productions moins rigoureuses que d’habitude. Attention ! Il se peut que votre employé en ait assez de son poste et qu’il soit en train d’envisager une porte de sortie. 

- Des tenues vestimentaires plus soignées : Vous notez chez votre employé une amélioration notable dans sa façon de s’habiller. Il est possible qu’il soit en train de passer des entretiens d’embauche ailleurs… 

- Un certain isolement : Un boulot, ce n'est pas que le travail. C'est aussi une équipe. Un salarié sur le départ peut, pour diverses raisons, avoir tendance à s'éloigner de ses collègues. Parce qu'il souhaite conserver son secret (celui de sa recherche ou de son nouvel emploi) : moins on discute, plus on évite les gaffes. Parce qu'il ressent un forme de culpabilité : pas envie de mentir ou simplement de "faire semblant". Ou parce qu'il a d'autres préoccupations : il déjeune à l'extérieur (avec des concurrents ?), passe du temps au téléphone (avec des chasseurs de têtes ?), s'absente en pleine journée (pour passer un entretien.

 

Il y a trois grandes étapes dans le parcours d’un collaborateur au sein d’une entreprise. Premièrement, il y a l’intégration, appelée également onboarding, que les entreprises soignent de plus e, plus. L’onboarding permet d’accueillir les nouveaux collaborateurs dans les meilleures conditions. Ensuite, la deuxième étape est l’évolution interne que va connaître le salarié. Puis, la phase d’offboarding représente la période de départ d’un collaborateur de la société. Cette dernière est importante pour une multitude de raisons. De la sécurité à la marque employeur, une bonne gestion de l’offboarding a des impacts non-négligeables sur votre entreprise. Voici quelques astuces pour gérer efficacement le départ d’un collaborateur ? 

- Accepter le départ : Ne rejetez pas l’envie de partir d’un de vos salariés. Cherchez à le retenir à tout prix n’apportera rien, ni pour vous, ni pour lui. Accepter qu’il s’en aille peut vous faire gagner du temps au lieu de le perdre à parlementer 

- Regrouper les informations : Le départ d’une personne ne doit rien changer à la situation actuelle de l’entreprise. La satisfaction des clients reste la priorité. Lorsqu’un collaborateur part, les informations sur les clients dont il avait la charge doivent être conservées. Organiser un business review avec lui reste primordial. Revoyez tous les éléments ensemble pour ne rien perdre et être prêt à reprendre tout de suite. 

- Préparer la passation : Faites le point avec la personne qui remplace votre salarié. Mettez-la au courant des informations de son prédécesseur sur les clients ou son rôle. Dans l’idéal, il faudrait organiser une rencontre entre le nouveau venu et son prédécesseur. Ils pourront échanger en direct de façon plus efficace. Vous pouvez aussi préparer les entretiens. Cet exercice vous permet de voir comment il s’en sort, et de rectifier ou préciser des points 

- Envoyer un message positif : Reconnaître le travail accompli par un collaborateur et l’impact positif qu’il a eu sur l’entreprise lorsqu’il était en poste est un moyen d’augmenter la satisfaction des salariés et la culture d’entreprise. Chez Apple par exemple, lorsqu’un salarié part, il a le droit à un tonnerre d’applaudissements de ses collègues et des clients présents. Cet événement permet au salarié de se sentir valorisé et reconnu pour le travail qu’il fournit.

Vous aimeriez peut-être lire :

Comment négocier son salaire?

Comment négocier son salaire?

Dans une économie où les offres sont moins nombreuses que les demandes, il faut savoir tirer parti des entretiens auxquels nous sommes convoqués, et notamment sur le volet rémunération. La question de négocier son salaire est une question récurrente.… Publié le 22/03/2017 | catégorie : Blog RH
Un think-tank pour la communauté Web 2.0

Un think-tank pour la communauté Web 2.0

Selon le rapport We are social, publié en début d'année, le Maroc est le pays avec le plus grand taux d'engouement au digital, taux supérieur à la moyenne mondiale. En effet, le taux de pénétration d'Internet y est de 58% et le taux d'adhésion au web social dépasse les 42%. … Publié le 14/06/2017 | catégorie : Actualités
2 idées reçues complètement fausses sur l'audit

2 idées reçues complètement fausses sur l'audit

Comme dans chaque corps de métier, les gens ont aussi des idées reçues sur l'audit. Certaines sont vraies, pendant que d'autres sont fausses. Le but de cet article est de mettre l'accent sur 2 idées reçues complètement fausses sur l'audit, et de les corriger afin que ce métier ne soit plus source de peur pour les personnes intéressées.… Publié le 10/05/2017 | catégorie : Actualités
Clarifiez vos objectifs de carrières

Clarifiez vos objectifs de carrières

N’oubliez pas que votre objectif et d’intéresser le recruteur et non de lui déballer toute votre vie. Supprimer donc tous les messages superflus qui nuisent à votre message de base.… Publié le 22/03/2017 | catégorie : Entretiens d'embauche