Les Editos de Paola

Le burn-out en entreprise, comment le prévenir et le gérer ?

Le burn-out en entreprise, comment le prévenir et le gérer ?

On ne peut pas le nier, le burn-out est devenu monnaie courante dans les entreprises voir un véritable fléau qui ne touche pas uniquement que les patrons dont on soupçonne que c’est dû à leurs responsabilités mais bien toutes les catégories socio-professionnelles.

Du reste, aujourd’hui, le burn-out est officiellement reconnu comme une maladie par l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) qui précise que le burn-out « fait spécifiquement référence à des phénomènes relatifs au contexte professionnel ».

De ce fait, il est important de se poser la question de savoir comment le prévenir et comment le gérer si jamais le mal est déjà installé ?

 

Comment prévenir le burn-out ?

Le burn-out est caractérisé par un épuisement professionnel qui empêche le salarié d’aboutir à des résultats concrets dans son travail. C’est un mal latent qui s’installe à petit feu et entraîne la personne dans une spirale infernale.

Pour prévenir les burn-out, la première des choses à faire est d’instaurer un environnement de travail qui empêche son développement : faire en sorte que l’ambiance soit agréable, permettre les échanges et la communication entre les membres, savoir aussi revoir son style de management car certains styles de management sont plus susceptibles de déclencher des burn-out chez certaines personnes…

Investir dans des formations en développement personnel est également préconisé dans la prévention du burn-out. Elles permettent de développer les qualités d’écoute du manager et de l’aider à mieux connaître ses collaborateurs afin d’identifier leurs leviers de motivation ainsi que leurs blocages.

Toutes les formations en rapport avec la gestion du stress sont aussi un excellent moyen de prévenir le burn-out pour permettre au manager de contrôler notamment sa façon de déléguer qui est souvent la première source de stress dans les équipes. Et bien évidemment les formations en leadership pour permettre au manager de développer son côté « protecteur » et lui apprendre à faire évoluer son équipe dans les meilleures conditions.

Pour prévenir le burn-out, créez un cadre de travail agréable et investissez dans la formation.

 

Comment gérer le burn-out quand le mal est installé ?

Les premiers signaux qui montrent qu’un collaborateur est en train de faire un burn-out sont le manque de concentration et une grande lassitude. Le salarié devient de moins en moins productif et se fatigue plus vite.

Soyez attentif aux premiers signaux et alertez immédiatement la direction car après un certain temps, d’autres symptômes apparaîtront qui seront la perte du sommeil, l’irritabilité et les brusques changements d’humeur.

Aux premiers signes avant-coureurs, n’attendez pas et faites le point avec le salarié ou votre collaborateur. Vous devez reprendre la main sur son emploi du temps et la priorisation de ses tâches avant que le mal ne s’installe définitivement et ne se clore par un arrêt de travail.

S’il est trop tard et que l’arrêt de travail est inévitable, il faut laisser au salarié le temps de reprendre ses esprits et de se reposer. En revanche, une quinzaine de jours après, il est important de reprendre contact avec lui d’une part pour lui demander de ses nouvelles et surtout pour recréer le lien.

Un salarié qui est dans le burn-out souffre et se sent déprécié. Pour lui permettre de revenir avec toute l’énergie nécessaire, il faut le rassurer sur ses capacités même si en général un burn-out est encore souvent accompagné d’une démission ou d’un licenciement.

Il est clair que sans une réorganisation profonde de travail et une remise en question du management dans l'entreprise, il n’y a aucun retour possible.

Pour gérer le burn-out, soyez prêt à revoir l’organisation de votre entreprise ainsi que les problèmes qui en résulteront car cela ne sera que bénéfique à tous les acteurs.

 

Paola Tumbarello - Consultante RH & Coach  

https://www.talent-perf.com/

Vous aimeriez peut-être lire :

Les questions les plus fréquentes en entretien d'embauche

Les questions les plus fréquentes en entretien d'embauche

Lorsque vous êtes convié en entretien d'embauche, cela est un bon signe, cela signifie que vous êtes "assez intéressant" pour un recruteur afin qu'il essaye de voir ce qui se cache sous votre CV. Il faut donc tout faire pour lui montrer que c'est de vous dont il a besoin, et pas d'une autre personne.… Publié le 28/04/2017 | catégorie : Entretien d'embauche
Exemple de pitch personnel

Exemple de pitch personnel

Lors d'articles précédents, nous avons défini ce qu'était un pitch, comment faire pour le réussir, et quelles erreurs éviter. C'est pour cette raison que nous allons, dans cet article, vous donner un exemple de pitch que vous pourrez utiliser, et adapter selon vos besoins, ou selon le cas dans lequel vous vous trouvez.… Publié le 10/04/2017 | catégorie : Actualités
Un think-tank pour la communauté Web 2.0

Un think-tank pour la communauté Web 2.0

Selon le rapport We are social, publié en début d'année, le Maroc est le pays avec le plus grand taux d'engouement au digital, taux supérieur à la moyenne mondiale. En effet, le taux de pénétration d'Internet y est de 58% et le taux d'adhésion au web social dépasse les 42%. … Publié le 14/06/2017 | catégorie : Actualités